Tag Archives: Google

Rapport de transparence Google : vous êtes espionnés!

28 Juin

Ce n’est pas nouveau…souriez, vous êtes espionnés!

Google révèle dans son récent rapport de transparence des chiffres plutôt inquiétant sur le nombre de requêtes d’informations privées sur les utilisateurs de Google.

Plus de 14000 requêtes faites par les gouvernements ou la police de 26 pays développés. De quoi nous faire frissonner…

Les US sont en tête de liste, avec un record de 4 601 requêtes, dont 94% ont trouvées une réponse.

La France se place 5ème en nombre de requêtes.

google rapport requêtes infos

Voir l’article complet sur the Guardian.co.uk

Les Mamzelles

Publicités

Internet Mobile : les usages des consommateurs en video

12 Mai

Résumé en vidéo d’une étude Ipsos OTX commandée par Google reflétant les habitudes des mobinautes consommateurs.

L’étude a été réalisé fin 2010 auprès de 5 030 mobinautes adultes américains. Des chiffres intéressants et parfois insolites :

Source : blog jbonnel

Les Mamzelles

Rachat : Twitter nie toute discussion avec Google

16 Fév

« Je ne sais pas d’où tout ça vient ; c’est simplement une rumeur » a ainsi expliqué Dick Costolo, DG du célèbre site de microblogging, lors du Mobile World Congress 2011 de Barcelone. Costolo n’a cependant évoqué que Google. Or les rumeurs laissaient entendre des discussions avec d’autres intéressés. Le sujet reste donc à suivre !

Pour plus d’informations : PCinpact

eBay dévoile son plan pour contrer Google

15 Fév

eBay dévoile sa nouvelle stratégie lors de la présentation de son plan triennal. Le document a été dévoilé à un panel d’analystes de Wall Street lors d’une réunion stratégique dans les locaux d’Ebay, jeudi dernier aux Etats-Unis.

logo ebay

Article publié par Antoine Duvauchelle le Vendredi 11 Fevrier 2011 sur Clubic

Pour John Donahoe, le PDG du groupe, il s’agit d’un tout « nouvel Ebay. »
Premier objectif : mettre Ebay au régim
e. De l’aveu d’Ebay, sa place de marché est compliquée d’un point de vue ergonomique, et nécessite une réforme importante. La page de résultats lors d’une recherche ne donnera plus que les résultats classés par pertinence, ce qui permettra à la fois de la débarrasser de certaines bannières de publicité encombrantes, et d’améliorer la vitesse de chargement des pages.

Autres tendances qu’Ebay semble vouloir épouser : le mobile, le social et le local. Le rachat du site de recherche de commerces locaux Milo.com et d’un scanner de codes barres pour téléphones portables semblent aller dans cette direction, ce qui n’est pas étonnant vu le succès de certaines startups de la Silicon Valley, comme Groupon. Ebay se positionne donc à la fois sur la correction de ses faiblesses et le développement de nouvelles fonctionnalités, mais la présentation de John Donahoe n’a pas été un exercice de contrition.

Les bons résultats de Paypal ont notamment été largement évoqués devant les analystes. Paypal devrait doubler ses recettes en trois ans, pour gagner 6 à 7 milliards de dollars par an (contre 3,4 milliards de dollars en 2010). La montée en puissance de Google, Facebook ou Apple était un point de préoccupation pour les analystes, qui ont longuement interrogé le PDG sur ces questions. La réponse de Donahoe est claire : Paypal est un outil agnostique en terme de technologies, et a donc vocation à être présent sur un maximum de terminaux et de systèmes d’exploitations.

Suite à la réunion, le cours d’Ebay est reparti à la hausse de 8%, atteignant même à 34,53 dollars par action un record sur les 52 semaines passées.

Google et Facebook intéressés par Twitter?

10 Fév

Article de Reuters

Facebook et d’autres ont entamé des discussions préliminaires en vue d’un rachat de Twitter à hauteur de dix milliards de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

En décembre, le site de microblogging a levé 200 millions de dollars dans le cadre d’un accord qui l’évaluait à 3,7 milliards. Le service, qui permet d’adresser des messages de 140 caractères à des groupes d’utilisateurs comptait 175 millions d’abonnés en septembre.

Sur son site internet, le Wall Street Journal fait état de discussions « de niveau inférieur » entre cadres de Twitter, de Facebook et de Google, ces derniers mois, en vue d’un éventuel rachat du premier. Des pourparlers similaires ont eu lieu avec d’autres firmes, précise le quotidien, qui cite des sources proches des négociations.

« Mais, ce qui est remarquable, c’est la somme d’argent dont parlent les gens proches du dossier dans le cadre de ces discussions avec plusieurs prétendants potentiels: il s’agit une valeur estimée aux alentours de 8 à 10 milliards de dollars », s’étonne l’auteur de l’article.

Ces discussions n’ont pour le moment rien donné, poursuit-il, précisant que Google et Facebook se sont refusés à tout commentaires. Et d’ajouter: « Les gens au fait de la situation disent que la compagnie pensent pouvoir atteindre 100 milliards de dollars ». (Megan Davies, Jean-Philippe Lefief pour le service français).

Google ne suggère plus le piratage

31 Jan

Article rédigé par Camille Gévaudan sur ecrans.fr

Ils l’avaient promis, ils l’ont fait. Google annonçait en décembre son intention de mieux répondre aux attentes des ayants droit par une série de changements techniques dans le fonctionnement de son moteur de recherche, et prévoyait notamment d’« empêcher l’apparition de termes étroitement liés au piratage dans la saisie semi-automatique ». Cette mesure de filtrage a été mise en application aujourd’hui. Nous avons essayé de soumettre la même recherche que le mois dernier, soit le titre d’une chanson de Kanye West. La suggestion « kanye west runaway megaupload » a disparu.

À gauche : test en décembre 2010. À droite : test aujourd’hui.

Parmi les mots censurés, on trouve a priori « Rapidshare », « torrent », « Bittorrent », « µtorrent »/« utorrent » et « MegaUpload ». En revanche, le site frère de MegaUpload pour le streaming, MegaVideo, apparaît toujours dans les suggestions :

La récente fonction de recherche instantanée est également concernée. Quand on commence à taper un des mots filtrés, la liste des résultats n’est pas mise à jour et n’affiche aucun résultats. Les résultats réapparaissent quand on a entré la dernière lettre du mot.

Mettant un peu rapidement p2p/téléchargement direct et illégalité dans le même panier, Google estime que « la plupart des utilisateurs veulent accéder à du contenu légal et sont intéressés par les sites qui en proposent, même sous forme d’aperçus ou d’extraits », et s’efforce désormais de « rendre ce contenu plus facile à indexer et à trouver ». L’équipe de moteur de recherche a également promis de réagir en 24 heures maximum aux infractions signalées par les ayants droit dans les résultats de recherche ou sur la plateforme Blogger.

%d blogueurs aiment cette page :