Archive | paiement RSS feed for this section

Le NFC dans nos magasins

3 Mai

Le mobile offre de belles perspectives pour la grande distribution. La grande tendance : la connexion mobile sans contact NFC.

  • Pixiwallet : le Porte-coupons mobile NFC lancé en Novembre 2010 dans trois magasins de Nice par HighCo Shopper. Ce nouveau service permet aux Niçois, équipés du mobile Cityzi, de bénéficier de coupons de réduction sur des produits de marques nationales distribués dans les magasins Marché Franprix.

pixiwallet

  • Le lancement récent d’un dispositif sous forme de stickers « NFC » conçu par Think&Go, permettant aux mobiles ne disposant pas d’une puce NFC d’embarquer plusieurs technologies de communication. Le dispositif est testé depuis janvier 2011 par les supermarchés Leclerc à Nice et sert à faire bénéficier les clients de coupons de réduction. La start-up prévoit d’intégrer d’autres utilisations telles que l’intégration de données sur la composition des produits, afin que le client sache s’il y a des contre-indications par rapport à d’éventuels allergies, maladies ou régimes particuliers…

think&go

De belles inititatives qui laissent présager un bel avenir pour cette technologie.

Les Mamzelles

Starbucks : ton mobile et un café

24 Mar

En janvier, Starbucks a déployé les paiements mobiles via l’application, disponible sur iPhone et Blackberry, sur 6,800 points de vente aux Etats-Unis.

La société vient de révéler que plus de 3 millions de personnes avaient déjà payé via l’appli « Starbucks Card Mobile ». De quoi rassurer certains réfractaires ainsi que les actionnaires de la société.

Ce service de paiements mobile a été présenté par le PDG de Starbucks Howard Schultz aux actionnaires pendant la Réunion Annuelle des Actionnaires au Marion Oliver McCaw Hall à Seattle.

« Starbucks offre maintenant le plus grand réseau de paiement mobile du pays, » a ajouté le vice-président de Starbucks Brady Brewer durant la réunion.

starbucks card mobile

Le système de paiement consiste en une borne autorisant le m-paiement, c’est à dire de régler sa commande avec son téléphone portable. Le principe : il suffit simplement d’installer l’application Starbucks card. Il vous est alors possible d’ajouter du crédit sur cette carte virtuelle (via paypal ou  votre carte de crédit). Lors de votre commande, il vous suffit de toucher cette carte et de présenter un code barre en 2D à la borne ci-dessus!

Le dernier trimestre financier a été l’un des plus performant depuis les 40 ans d’existence de la société, selon Schultz. Il a rajouté que les paiements « Starbuck Card Mobile » représentent maintenant 22 % de toutes les transactions.

Starbucks a effectué les premiers tests du système de paiement en Septembre 2009. Après des tests plus poussés, il s’est avéré que ce système était la façon la plus rapide pour le client de payer!

Enfin ça on le savait déjà! Puisque la technologie existe depuis longtemps et est déjà éprouvée ( notamment au Japon ).

Source : Mashable

Les Mamzelles

Partenariat entre American Express et FourSquare

9 Mar

amex et foursquare

Un article du Wall Street Journal nous annonce la conclusion d’un partenariat entre American Express et FourSquare, à l’occasion du festival « South by Southwest Interactive » (SxSW) 2011, qui permettra aux porteurs de cartes du premier de bénéficier de promotions en utilisant les applications du second.

Rappelons tout d’abord que FourSquare est un mélange de réseau social mobile et de jeu à base de géolocalisation. Les utilisateurs (joueurs ?) valident leur position à travers le monde (c’est le « check-in« ), « débloquent » ou « contrôlent » ainsi des « lieux clés » et obtiennent en retour la reconnaissance de leurs pairs ou des offres promotionnelles. En effet, les « lieux clés » peuvent être des suggestions de découvertes partagés par d’autres participants ou bien des sites (par exemple des boutiques, bars…) proposés par des commerçants ou autres entreprises qui développent de cette manière leur visibilité, en offrant des coupons de réduction au passage.

Le partenariat avec American Express permettra aux porteurs d’enregistrer leur carte dans les applications mobiles de FourSquare et d’obtenir directement, après « check-in« , une réduction (« 5$ dépensés, 5$ économisés ») auprès des commerçants participants (une soixantaine pour le SxSW), sans autre effort que de payer avec leur carte AmEx.

Avec cette nouvelle incursion dans les réseaux sociaux, American Express développe sa stratégie en direction des jeunes générations qui constituent une clientèle assez éloignée du porteur traditionnel de carte AmEx. Dans ce contexte, l’intégration avec FourSquare lui donne une belle occasion d’attirer l’attention d’une population qui lui échappait jusqu’alors. Mais, d’après le vice-président de la firme, il s’agit aussi de changer la manière dont elle échange avec ses clients, quel que soit leur âge, en les rejoignant là où ils se trouvent.

L’opération reste pour l’instant expérimentale, même si les partenaires annoncent déjà son extension dans d’autres villes américaines. Pour FourSquare, elle constitue tout de même une référence de taille, qui l’aidera à valider son modèle économique, encore balbutiant.

Une fois de plus, American Express affirme son engagement dans les médias sociaux, après ses initiatives Currency ou Quarterlife Project, en choisissant cette fois une nouvelle orientation. Le succès ne sera peut-être pas au rendez-vous mais l’expérience est intéressante en elle-même et permettra à la marque de gagner en maturité dans un domaine en perpétuelle évolution. Ce sont ces multiples tests et essais qui lui permettront de définir une stratégie gagnante pour l’avenir !

Article paru sur : c’est pas mon idée

Les Mamzelles

Facebook : La Redoute lance son e-shop !

16 Fév

Après Asos, marque de prêt-à-porter britannique, voici venu le tour de La Redoute.

La Redoute a ouvert sa boutique entièrement intégrée à Facebook ce mardi 15 janvier. Une première en France, a annoncé la société dans un communiqué.


Facebook La Redoute« La Redoute innove et lance le F-commerce en France. Cette Boutique Facebook est pour La Redoute une nouvelle étape de notre stratégie tendant à rendre plus sociale et plus ludique l’expérience d’achat de nos clients. Cette grande première nous permet de combiner commerce et réseau social, c’est une manière pour nous de remercier nos Fans. Ils nous apportent beaucoup au travers de leurs très nombreux commentaires, ils sont nos ambassadeurs. Cette sélection de produits « tendances » n’est qu’une première étape avant, pourquoi pas, prochainement une collection spécifique dédiée à nos Fans. Nos clients peuvent désormais commander sur laredoute.fr, sur nos applications mobile, iPhone ou iPad, et dorénavant sur Facebook.», explique Guillaume Darrousez, Directeur e-commerce et développement La Redoute.

Site : www.facebook.com/laredoute

Source : Docnews, Cosmopolitan

eBay dévoile son plan pour contrer Google

15 Fév

eBay dévoile sa nouvelle stratégie lors de la présentation de son plan triennal. Le document a été dévoilé à un panel d’analystes de Wall Street lors d’une réunion stratégique dans les locaux d’Ebay, jeudi dernier aux Etats-Unis.

logo ebay

Article publié par Antoine Duvauchelle le Vendredi 11 Fevrier 2011 sur Clubic

Pour John Donahoe, le PDG du groupe, il s’agit d’un tout « nouvel Ebay. »
Premier objectif : mettre Ebay au régim
e. De l’aveu d’Ebay, sa place de marché est compliquée d’un point de vue ergonomique, et nécessite une réforme importante. La page de résultats lors d’une recherche ne donnera plus que les résultats classés par pertinence, ce qui permettra à la fois de la débarrasser de certaines bannières de publicité encombrantes, et d’améliorer la vitesse de chargement des pages.

Autres tendances qu’Ebay semble vouloir épouser : le mobile, le social et le local. Le rachat du site de recherche de commerces locaux Milo.com et d’un scanner de codes barres pour téléphones portables semblent aller dans cette direction, ce qui n’est pas étonnant vu le succès de certaines startups de la Silicon Valley, comme Groupon. Ebay se positionne donc à la fois sur la correction de ses faiblesses et le développement de nouvelles fonctionnalités, mais la présentation de John Donahoe n’a pas été un exercice de contrition.

Les bons résultats de Paypal ont notamment été largement évoqués devant les analystes. Paypal devrait doubler ses recettes en trois ans, pour gagner 6 à 7 milliards de dollars par an (contre 3,4 milliards de dollars en 2010). La montée en puissance de Google, Facebook ou Apple était un point de préoccupation pour les analystes, qui ont longuement interrogé le PDG sur ces questions. La réponse de Donahoe est claire : Paypal est un outil agnostique en terme de technologies, et a donc vocation à être présent sur un maximum de terminaux et de systèmes d’exploitations.

Suite à la réunion, le cours d’Ebay est reparti à la hausse de 8%, atteignant même à 34,53 dollars par action un record sur les 52 semaines passées.

Les opérateurs mobiles s’allient autour de la carte de crédit

5 Fév

Orange, SFR et Bouygues viennent de se mettre d’accord pour travailler ensemble sur le renforcement de la sécurité des transactions financières mobiles. Ils seront aidés en cela par le spécialise du domaine Atos Worldline.

Les trois opérateurs français de téléphonie mobile ont créé une société commune, baptisée « Buyster« , qui dévoilera leur plateforme d’e-paiement avant l’été, rapporte le journal Les Échos du jeudi 02/02/11.

Orange (France Télécom, SFR (Vivendi) et Bouygues Télécom détiendront chacun un quart du capital de cette JV destinée à concurrencer des services de paiement sur internet, comme PayPal de l’américain EBay. Le quart restant reviendra à Atos Origin, SSII spécialisée dans les transactions financières.

Le principe de  Buyster est de relier numéro de carte de crédit et numéro de téléphone, créant ainsi une plateforme unique de paiement en ligne, sécurisée par le mobile.

Pour en savoir plus :  computerworld (anglais), Les Echos

%d blogueurs aiment cette page :